Ecole maternelle bilingue

De nos jours les questions autour de l’enseignement d’une seconde langue vivante, depuis l’entrée à l’école voire déjà à la crèche, animent toujours autant les débats que ce soit dans la presse ou à la télévision. Si certains affirment que c’est une excellente chose et l’encouragent avec la création de programmes scolaires spécifiques, d’autres prétendent que l’apprentissage précoce d’une seconde langue peut perturber celui de la langue maternelle. Vous en saurez plus en lisant cet article.

Ecole maternelle bilingue : les avantages

De nombreux chercheurs s’accordent à dire que lorsqu’un enfant débute sa scolarité dans une école maternelle bilingue, la plasticité de son cerveau sera plus importante. En d’autres termes, il développera de plus grandes compétences pour acquérir un savoir quel qu’il soit. Les connexions neuronales nécessaires à l’apprentissage d’une seconde langue devront s’activer plus tôt et faciliteront les acquisitions ultérieures comme si le cerveau avait bénéficié d’un bon entrainement. De plus, l’âge privilégié pour cet apprentissage se situerait de la naissance à 5 ans. L’appareil phonatoire du petit enfant disposerait également dans cette tranche d’âge des aptitudes utiles à différentes prononciation. Une sélection s’opérerait dans les années suivantes, ce qui rendrait la prononciation d’une langue étrangère plus difficile. L’immersion dans un univers bilingue et la transmission de la culture qui va avec, permettrait aussi à l’enfant en bas âge d’être plus ouvert sur le monde.

Ecole maternelle bilingue : les inconvénients

Ces écoles sont privées. L’enseignement y est couteux. Les places sont difficiles à obtenir. Il s’agit généralement d’école alternatives comme les écoles Freynet ou Montessori. Certains parents avancent qu’une fois entrés dans un tel système d’enseignement, les enfants auront du mal à en sortir. Or ces écoles s’arrêtent en fin de primaire. Ils pourraient connaitre des difficultés d’adaptation dans un système classique. Enfin, certains parents pensent qu’apprendre une langue étrangère dès la maternelle peut perturber l’acquisition de la langue principale. Ils craignent que le niveau en français soit moins bon. Certaines études prouvent cependant bien le contraire. Hormis la question financière, il est clair que les arguments pour, pèsent plus lourds dans la balance. Si vous êtes intéressés, n’hésitez pas à contacter une école maternelle bilingue.